Collectif Schizophrénies
Nous contactericon mail

Le « Collectif Schizophrénies » estime que tout patient a droit a un diagnostic dont la présentation par le médecin doit être équilibrée et respectueuse de sa sensibilité.

Les manifestations des schizophrénies varient beaucoup selon les personnes touchées. Rappelons que la schizophrénie n’est pas une maladie mais un ensemble de symptômes variables en intensité d’une personne à l’autre.

Ne soyez pas surpris si le psychiatre ne vous donne pas de diagnostic précis au premier rendez-vous.

En effet, le diagnostic de schizophrénie nécessite un temps d’observation des symptômes durant plusieurs mois avant d’être posé, entre six mois à un an. Il repose sur la consultation psychiatrique et le recueil des symptômes. A ce jour, il n’existe pas de « test médical standard » permettant de confirmer le diagnostic d’une schizophrénie.

Il convient cependant au médecin d’accompagner le patient et sa famille durant cette période par des visites fréquentes en tentant d’expliquer les symptômes, de mettre des mots sur leurs questionnements et de les soutenir.

Le « Collectif Schizophrénies » estime, contrairement à certains psychiatres, que ne pas donner de diagnostic fait perdurer la stigmatisation sur ces maladies et les préjugés qui l’entourent.

Le moment choisi pour l’annonce est très important, quand il existe une demande explicite de la famille ou que le médecin estime le moment favorable pour le patient et sa famille.

Il est essentiel que le médecin, au moment de l’annonce, informe de l’existence de traitements et de techniques efficaces et dise que l’évolution peut être favorable et que le patient peut se rétablir et s’insérer dans la vie sociale.


Le diagnostic : que dire, quand et comment ?

Dans cNathalie Bonnefoye document, Nathalie Bonnefoy, une ethnologue de la santé, raconte ce qui se passe lors de l’annonce du diagnostic des troubles de schizophrénie.

Pour elle, la véritable question qui se pose au médecin est de savoir que dire, quand, comment et à qui plutôt que « faut-il ou non » annoncer la schizophrénie.

http://www.edimark.fr/Front/frontpost/getfiles/7128.pdf

La difficulté du diagnostic
Le psychiatre Philippe Nuss explique que le diagnostic des troubles schizophréniques prend du temps et qu'il faut concilier les temporalités du patient, qui subit les symptômes depuis des mois voire des années et les parents qui tombent souvent de haut en découvrant la maladie.
https://www.youtube.com/watch?v=k9slf-VOEmc

L’annonce du diagnostic de schizophrénie
A la question de savoir comment il faut donner le diagnostic, le docteur Jérôme Palozzolo, auteur du blog « psycho info », raconte qu’il essaie d’informer avec ses mots, en les rendant aussi compréhensibles que possible.
http://www.scilogs.fr/psycho-info/lannonce-du-diagnostic-de-schizophrenie-pour-ou-contre/

Liens utiles  shizo oui promesses schizo jeuns schizo espoir solidarite rehabilitation shiz ozent lilot