Restez informé de notre actualité >>
captcha 
Collectif Schizophrénies
Nous contactericon mail

La remédiation cognitive

Une dizaine de programmes, n'est-ce pas trop ?
Le professeur Nicolas Franck explique les spécificités de chaque programme et pourquoi ils répondent chacun à des besoins différents.

La CRT : Cognitive Remediation Therapy (thérapie par remédiation cognitive)
Programme très diffusé dans les pays anglo-saxons, la CRT a été traduit et validé en France. Il s’agit d’une méthode papier/crayon qui se fait en face-à-face entre le thérapeute et le patient La mémoire, l’attention et les fonctions exécutives (organiser, planifier, s’adapter) sont améliorées grâce à la répétition des exercices. La thérapie dure environ 40 heures à raison de 2 à 3 heures par semaine. Elle est utilisée autant en hospitalisation qu’en ambulatoire (soins ne nécessitant pas de nuit d’hospitalisation) et rentre le plus souvent dans un projet de réhabilitation sociale et professionnelle.

NEAR : Neuropsychological Educational Approach to Remediation (Remédiation par Approche éducationnelle neuropsychologique)
Dans le modèle NEAR, les participants s’entraînent sur des logiciels informatiques. En petits groupes, chacun dispose d’un ordinateur sur lequel il s’exerce. L’approche NEAR est conçue pour dépasser les difficultés d’apprentissage des personnes schizophrènes. Elle utilise les méthodes d’éducation pour augmenter la motivation et l’engagement qui peuvent faire défaut aux malades. Les exercices des logiciels encouragent l’estime de soi et les fonctions sociales et émotionnelles des participants.

Recos
Né à Lausanne en Suisse, le programme RECOS est disponible essentiellement dans ce pays et en France. Pendant trois mois, les participants suivent deux séances avec un thérapeute sur papier/crayon afin de développer les stratégies les plus efficaces pour faire face au problème posé. Une tâche à domicile est effectuée par semaine pour faire le lien entre ce qui a été entraîné en séance et les difficultés qui se présentent dans la vie quotidienne. Ces activités sont destinées à améliorer 6 facultés cognitives : la mémoire verbale (retenir une conversation pour y participer), la mémoire de travail (retenir les consignes d’un problème pour le résoudre), la mémoire et l’attention visuo-spatiales percevoir la position d’un objet et de son propre corps dans l’espace), l’attention sélective (focaliser son attention sur un objet ou une conversation), les fonctions exécutives (organiser, planifier, s’adapter) et la vitesse de traitement (rapidité du cerveau à effectuer une tâche).

Gaïa
Ce programme permet de rééduquer la capacité des personnes à comprendre les émotions exprimées par le visage d’autrui. Il repose sur un ensemble de modules interactif à base de jeux de rôle. Il se déroule en individuel à raison d’une séance par semaine durant quatre mois. Le patient va être entrainé à reconnaître les différents types d’émotion de base, par analyse d’images représentant les différents types d’émotions faciales. A l’aide d’un programme de réalité virtuelle, il va s’entrainer à répondre de manière pertinente en présence de situations de réalité virtuelle présentant des contextes émotionnels différents.

RehaCom
Développée pour différentes pathologies et lésions cérébrales, la thérapie RehaCom peut s’utiliser pour des patients atteints de schizophrénie. Il s’agit d’un entraînement informatique grâce à des logiciels ciblant différentes capacités (attention, mémoire, fonctions exécutives) à raison de séances deux fois par semaine durant dix semaines. Les CD-rom d’entraînement peuvent être utilisés en groupe par le thérapeute, ou au domicile du patient.

RC2S : Remédiation Cognitive de la Cognition Sociale

Le programme RC2S se focalise sur les compétences sociales qui permettent une insertion sociale et professionnelle. Il propose aux patients de s’entraîner dans des situations sociales réalistes présentées sur ordinateur. Les participants travaillent ainsi les représentations de soi-même et d’autrui, les relations avec les autres, le comportement social et la gestion des émotions. Les exercices sont individuels et peuvent être adaptés au patient en fonction de son niveau et de son avancement.

IPT : Integrated psychological treatment (thérapie psychologique intégrée)
Le programme IPT a été le premier à voir le jour. Développé en 1992 en Suisse, il est maintenant aussi utilisé en France, dans des hôpitaux de jour. Les compétences sociales, les troubles cognitifs et l’autonomie des participants sont évalués afin de créer des petits groupes homogènes d’une dizaine de patients. Ils travailleront ensemble avec des exercices sur papier pendant un an à un an et demi, à raison de deux séances hebdomadaires.

Cognitus & moi
Ce programme est destiné aux enfants de 6 à 13 ans qui présentent une déficience intellectuelle associée à des troubles du comportement. Il vise les sphères visuo-spatiales et de l’attention fortement impliquées dans les interactions avec autrui.

Liens utiles  shizo oui promesses schizo jeuns schizo espoir solidarite rehabilitation shiz ozent lilot