Restez informé de notre actualité >>
captcha 
Collectif Schizophrénies
Nous contactericon mail

Témoignage d'Anne-Marie

photo Anne Marie petite
Anne-Marie est une adhérente-usagère d’un Groupe d’Entraide Mutuelle créé par l’association Espoir 54, implantée à Nancy. Elle raconte comment le GEM lui permet de vivre mieux grâce aux autres.

Interview réalisée par Jean-Bernard Gallois en novembre 2017.




Que vous apporte le GEM au quotidien ?

Il m’apporte la confiance en moi et puis aussi l’aide aux autres et une deuxième famille. Quand on a quelques soucis, ils font aussi l’intermédiaire entre le psychiatre, l’hôpital et nous. Quand un problème se produit, on ne sait pas comment s’y prendre par rapport la maladie ils nous aident sur la manière de faire. Je fais plusieurs ateliers comme la cuisine, le théâtre, la chorale, le ping-pong et d’autres choses.
J’apprécie d’aller au GEM car il me permet de rencontrer d’autres personnes avec lesquelles je m’entends bien. Les gens peuvent se confier à moi, ils ont confiance et c’est important car je me sens bien lorsque je suis ici.

Avez-vous retravaillé entre vos hospitalisations ?

Oui, j’ai retravaillé à temps partiel car j’étais en mi-temps thérapeutique puis j’ai été reconnue comme handicapée qui me donnait le droit de travailler à mi-temps. Mais vu mon état de santé, je ne supportais pas la pression mais, malheureusement, le patron voyait en nous, les handicapés qui travaillent, qu’ils n’ont pas à payer de charge et ils nous mettent la pression comme les autres salariés.
Liens utiles  shizo oui promesses schizo jeuns schizo espoir solidarite rehabilitation shiz ozent lilot