Restez informé de notre actualité >>
captcha 
Collectif Schizophrénies
Nous contactericon mail

Les témoignages


Carr annonce diagnostic

Bastien

Ni le médecin, ni l'équipe ne m'ont dit ce que j'avais ...

RonceGilles

C'est un de mes potes qui m'a parlé de schizophrénie ...

« La première fois que j’ai été à l’hôpital, les médecins ne m’ont pas vraiment parlé directement de la maladie. C’est un de mes potes qui m’a parlé de schizophrénie mais je lui ai dit que ce n’était pas ça, que j’avais eu un burn-out. Je me rappelle surtout qu’à partir du moment où j’avais repris mes esprits, j’avais discuté avec les médecins et leur avais demandé ce que j’avais le droit de faire ou pas. Effectivement, ils ont mis les choses sur la table, m’ont expliqué que j’avais un traitement, que je devais le prendre régulièrement, avoir un suivi. Au début, tu te sens un peu en bas de l’échelle, et puis après, tu prends ta vie en main. » 

fleur roseCorinne

Je ne suis même pas aller chercher le mot sur internet ...

« Je pense que le trouble de Sophie a dû commencer vers 15 ans. Le médecin généraliste a dû prononcer le mot de schizophrénie à 17 ans, c’était un mot que je ne connaissais même pas. Pour vous dire la vérité, je ne suis même pas aller sur Internet pour chercher.
J’étais dans la gestion des difficultés du présent.
Mon médecin généraliste, je lui en serai toujours reconnaissant, j’en voudrais toujours à ce psychologue du CMPP qui l’a laissée partir dans la nature, sans nous rappeler, sans nous dire, « attendez, il y a quelque chose d’un peu inquiétant », et ce psychiatre qui nous dit quand Sophie a 17 ans, « votre fille va très bien » et un an après, elle était hospitalisée quand même. Cela, c’est scandaleux, c’est deux ans de perdus.
Après, on a eu la chance d’entrer dans un parcours de soin, c’est un moment extrêmement violent, et pour les jeunes qui se retrouvent dans des milieux… Sophie avait 18 ans, donc c’était la psychiatrie normale, avec des gens âgés, chronicisés, c’est effrayant… »

Liens utiles  shizo oui promesses schizo jeuns schizo espoir solidarite rehabilitation shiz ozent lilot