Restez informé de notre actualité >>
captcha 
Collectif Schizophrénies
Nous contactericon mail

Témoignages d'usagers

Interviews réalisées pour le Collectif Schizophrénies

Bastien, qui a reçu un diagnostic de schizophrénie, explique les "trucs" qu'il a mis en place pour parvenir à gérer les voix qu'il entend depuis l'âge de 12 ans.
Il a été interviewé lors du congrès du Réseau de Entendeurs de Voix (REV) à Dignes-les-Bains en juin 2017.
Lana, auteur du blog Blogschizo, est tombé malade à l’âge de 17 ans, en 1995. Elle vit aujourd'hui comme tout le monde, en ayant toujours gardé sa passion pour les livres « qui la tenaient debout ».
Elle sait qu'elle pourrait rechuter, mais elle sait aussi qu'elle pourra s'en sortir à nouveau.
Albert souffre de symptômes schizophréniques depuis l'âge de 19 ans.
Il s'est rétabli en suivant des formations qui ont développé ses compétences sociales. Après un examen réussi, il travaille à la Bibliothèque Nationale de France, ce qui contribue à son bonheur de vivre.
Gilles a 34 ans et vit à Strasbourg. 
Sa première crise est arrivée lors d'un important stress professionnel, et il explique ce qu'il ressent et perçoit dans ces périodes de crise. Il vit aujourd'hui normalement, mais n'a pu encore reprendre le travail.
Judith, 72 ans, témoigne de son parcours de rétablissement à l’occasion du Forum du Réseau des Entendeurs de Voix (REV France.org) qui s’est déroulé en juin 2017 à Dignes-les-Bains. Elle a intitulé son intervention « Le Chemin cabossé que j’ai suivi à la recherche du rétablissement ».
Sophie a 24 ans et vit à Paris.
Elle raconte la façon dont, adolescente, elle a vécu les premiers signes de la maladie et évoque sa vie actuelle avec la reprise d'un petite activité professionnelle.
Charlotte, 27 ans, a été diagnostiquée schizophrène en décembre 2017 lors de la dernière de ses trois hospitalisations. Elle souhaite mettre en avant l'importance de l'assuidité de la prise de traitement et l'acceptation de la maladie. Elle raconte aussi son quotidien partagé entre son travail à mi-temps et des relations distantes avec sa famille et ses amies.
Ivany a 24 ans et a été hospitalisée sept fois depuis 2013. Elle explique que la maladie l'a changée. Mais elle croit au rétablissement, elle est mariée et a conservé son activité professionnelle malgré les crises.
Témoignage recueilli par Alexys, de l'association Schiz'osent être lors du Congrès REV de Dignes les Bains en juin 2017. Delphin y évoquait avec humour et profondeur sa maladie, ce qui l'avait aidé à se rétablir, et comment la schizophrénie l'avait changé pour le rendre meilleur.
Isabelle, qui s'est mise à entendre des voix alors qu'elle "allait bien dans sa vie", estime que la psychiatrie ne l'a pas aidée.
Jacques explique l'importance de l'humour face à la maladie ... mais aussi celle d'avoir un rythme dans sa vie grâce au GEM. 
Aline explique qu’elle a dû se résigner au fait de ne plus pouvoir travailler et dit que son GEM, géré par l'association Espoir 54, est indispensable à sa vie quotidienne.
Florent raconte son parcours singulier, lui qui de malade est devenu aide-soignant, pour rendre ce qu'on lui avait donné, et écraivain, pour partager son expérience. 
Aujourd'hui stabilisé, Paul revient sur son expérience, une hospitalisation sous contrainte vécue il y a des années, et dont il a tiré un récit qui ressemble à un polar. 
Michelle raconte avoir été beaucoup aidée par les soignants, et à quel point le GEM l'aide à se sentir utile aujourd'hui. 
Stéphane est aujourd'hui parfaitement stabilisé et souhaite faire passer un message optimiste sur la schizophénie. Il est revenu sur son entrée dans la maladie dans son livre "Je reviens d'un long voyage".   

A 35 ans, Olivier Descamps, qui habite Amiens, souffre d’une schizophrénie avec des troubles bipolaires depuis une quinzaine d’années. Il a connu plus de quinze hospitalisations et conseille aux usagers de partager leur ressenti et d’être patient dans la recherche du bon traitement, même si cela prend du temps.

Cadre de haut-niveau de 55 ans, Alessia relate la très mauvaise expérience qu’elle a eue avec des psychiatres en ville, à l’hôpital et dans un centre expert. Elle raconte comment trois psychiatres l’ont déclarée schizophrène par erreur et ont gâché trois ans de sa vie.

Jean-Marc raconte son expérience de l'hospitalisation, sa solitude, son retrait et ce que lui apporte le GEM.
Anne-Marie raconte comment, même à temps partiel, elle a subi la pression de son employeur et a dû arrêter de travailler. 
Olivier explique dans ce témoignage à quel point le regard de la société sur la schizophénie est une double peine pour les malades et est parfois plus difficile à porter que la maladie elle-même.
Laurent est malade depuis depuis des années. Ayant pris du recul, il évoque son expérience : la crise, le suivi bâclé qu'il a reçu, et exprime ses pensées pour les personnes malades à la rue ou en prison. 

Blogs et réflexions d'usagers sur internet 

Carr tmoignage Epsyl

ePsyl

Piloté par Iannis McCluskey, pair praticien en psychiatrie et santé mentale à Lausanne, ePsyl est un projet d’information en santé mentale fondé sur la diffusion en ligne d’interventions vidéos sur les thèmes de la participations des usagers et des proches, du partenariat ainsi que du soutien mutuel.

Carr tmoignage blog schizo

Blog Schizo


Aujourd'hui stabilisée, Lana témoigne de son expérience de rétablissement et partage ses lectures et ses réflexions sur la maladie mentale et la psychiatrie.

Carr tmoignage Comme des Fous

Comme des fous

Changer les regards sur la "folie", c'est le but de ce blog créé par Joan. 
Il propose des réflexions, des ressources, et des portraits de personnes vivant avec des troubles psychiques et qui ont répondu à 5 questions : tes inspirations dans la vie ? Ton métier et pourquoi tu l'aimes ? Que penses-tu du monde de la santé mentale? Qu'est-ce qu'on peut tirer de positif de la folie ? Pourrais-tu devenir un jour ministre de la santé mentale et sinon qu'est-ce que tu lui demanderais ?

Carr tmoignage TGBORIS

Ta Gueule Boris

Bouclette tient son blog sur la schizophrénie sous forme de bande dessinée​. "BD teintées de psychiatrie, d'humour et de café."

Carr tmoignage Blog schizophrene

Blog-schizophrene

Paut tient un blog sur son quotidien. "Je m’appelle Paul et je cache ma maladie à mes amis". "Je suis schizophrène depuis l’âge de 20 ans. J’ai connu plusieurs hospitalisations en milieu psychiatrique et pas forcément que des mauvais souvenirs. Je suis né en 1978. "

Carr tmoignage en tant que telle

En tant que telle

Lee ANTOINE, médiateur de santé pair en santé mentale, a créé ce projet sur la pair-aidance en santé mentale. Son objectif est d’ « d’expliquer, informer, partager, témoigner, communiquer… pour avancer ».

Autres témoignages de référence sur internet 

Carr tmoignage Patricia Deegan

Patricia Deegan

Se définissant comme une survivante non seulement de la schizophrénie mais de la psychiatrie Patricia E. Deegan est une avocate, psychologue et chercheuse pionnière du rétablissement en santé mentale. Refusant de croire qu’une maladie mentale condamne à mener une vie de tristesse et de solitude, elle explique que pour se rétablir il est essentiel de constituer sa personnalité indépendamment de la maladie mentale « parce qu’à partir du moment où vous ne faites plus qu’un avec la maladie, il n’y a plus personne à l’intérieur pour faire le travail de guérison ».

Carr tmoignage Elyn saks

Elyn Saks

Elyn Saks est américaine et professeur d'Université. Schizophrène, elle a décrit son expérience dans un récit autobiographique "The Center Cannot Hold" publié en 2007. Elle plaide pour davantage de compassion à l'égard des personnes souffrant de maladies mentales et rappelle qu'une maladie, quelle qu'elle soit, ne définit jamais un individu.

Carr tmoignage Cecilia McGough

Cecilia McGough

Cecilia McGough est  étudiante en astronomie et astrophysique et schizophrène. Elle a créé l'association américaine "Students With Schizophrenia." Le titre de cette vidéo : "J'ai une schizophrénie et je ne suis pas un monstre".

Voir aussi dans notre bibliographie :

Liens utiles  shizo oui  schizo jeuns schizo espoir solidarite rehabilitation JDS lilot