Restez informé de notre actualité >>
captcha 
Collectif Schizophrénies
Nous contactericon mail

Les prises en charges

La psychothérapie se définit comme un traitement psychologique ou par la parole pour toute difficulté entraînant une souffrance ou une détresse psychologique.
La recherche scientifique a démontré sans équivoque que la psychothérapie peut contribuer à traiter efficacement un grand nombre de problèmes psychologiques et troubles psychiques.

Des outils psychothérapeutiques dans le cas d'une schizophrénie peuvent permettre de modifier la perception, la compréhension et la gestion de ses symptômes en parallèle des traitements médicamenteux, dont ils peuvent aussi permettre la réduction.

 

Qu'est ce qu'un psychothérapeute ?

En pratique, il  est très compliqué concrètement de consulter un psychothérapeute et de savoir si c'est un "bon" psychothérapeute. Il règne en France un très grand manque de lisibilité de l'offre existante.
Voici quelques informations pour y voir plus clair :

  • Les conditions pour revendiquer le titre de psychothérapeute - auparavant peu protégé - sont en voie de clarification par la loi : depuis 2004, seul un médecin (en particulier un psychiatre) ou un psychologue peut devenir officiellement psychothérapeute.
    Pour cela, il doit valider une formation en psychopathologie clinique de 400 heures et un stage pratique de cinq mois minimum. Conditions peu exigentes souvent réunies par un étudiant sortant d'un Master 2 de psychologie.
    Les psychothérapeutes sans ces diplômes qui exerçaient avant 2004 - notamment des psychanalystes - ont par ailleurs obtenu le droit de conserver leur titre.
    Les autres professionnels pratiquant des psychothérapies sans remplir les conditions pour s'inscrire comme psychothérapeute peuvent se définir comme psychopraticien, qui est donc un titre sans protection.
  • Les psychothérapies elles-mêmes ne font pas l’objet de diplômes d'Etat codifiés. Les pratiques psychothérapeutiques peuvent recouvrir des références théoriques et des pratiques soignantes extrêmement variées. elles sont diversement évaluées. Elles relèvent globalement de formations individuelles dans des instituts privés ou de diplômes universitaires (DU) propres à une seule université. Neanmoins un certain nombre d'entre elles font l'objet de formations et certifications claires, anciennes ou reconnues.

Les psychothérapies pour les personnes souffrant de schizophrénie

Il existe des approches inifiniment variées en matière de psychothérapies.  Pour en savoir plus, voir notre article sur les différentes théories.

Un psychothérapeute peut revendiquer une forme de transversalité d’approches ou un domaine d’expertise particulier. Il est courant de dire que peu importe l’approche, c’est la qualité de la relation établie avec le psychothérapeute qui prime pour aller mieux et c’est en effet une dimension très importante.
Néanmoins un bon psychothérapeute doit pouvoir mobiliser la palette d’outils et techniques thérapeutiques qui répond aux difficultés du patient et certaines approches spécifiques bénéficient de hauts niveaux de preuve d'efficacité. 

Les outils psychothérapeutiques au sens large recommandés dans la prise en charge des symptômes de schizophrénie

 
La rémédiation cognitive

L'éducation thérapeutique du patient
La psychoéducation des proches


Les psychothérapies stricto sensu


Les thérapies comportementales et cognitives (TCC)

Egalement appelées thérapies cognitivo-comportementales, elles aident à réduire les symptômes, en particulier délirants, et peuvent améliorer la régulation des émotions, la gestion du traitement et de la vie quotidienne.
L’entrainement aux habiletés sociales vise à améliorer la communication avec les proches et les soignants.
Elles se pratiquent sur une base de 10 à 25 séances dont la durée varie selon les troubles de 45 minutes à 3 heures.

La brochure du Psycom détaille ce que sont les TCC, ses objectifs et le déroulement de la thérapie.


Les thérapies familiales systémiques

Elles sont utiles pour résoudre des conflits que le système familial ne peut plus gérer. Il s’agit d’un espace de discussion pour tous les membres de la famille afin de réduire les tensions et trouver des solutions collectives aux difficultés. Les proches deviennent ainsi des partenaires des soins.

La brochure du Psycom offre un bon panorama des différentes thérapies familiales et de leur usage.

Vous pouvez aussi contacter L’Association parisienne de recherche et de travail avec les familles.


Les thérapies psychanalytiques

Que ce soit pour les personnes atteintes de schizophrénie en phase aiguë, hospitalisées ou sous antipsychotiques, la plupart des études dont le rapport tiré d’une expertise collective de l’Inserm de 2004 concluent à l’inefficacité des thérapies psychanalytiques.

Les autres soutiens psychothérapeutiques efficaces pour les personnes souffrant de schizophrénie

Le trauma
La dépression
Angoisse et anxiété
Santé mentale en général : activité physique, sommeil, alimentation, relations sociales

shizo oui solidarite rehabilitation     schizo jeunsAssiettes chinoises logo final jpegschizo espoirJDSLogo TP TPlilot