Restez informé de notre actualité >>
captcha 
Collectif Schizophrénies
Nous contactericon mail


Carr thme parcours rtablisesement

roseLana

J'étais sur l'autre rive...

« Je n’ai pas de recette magique. Je ne sais pas comment on s’en sort. Je sais juste que je l’ai fait parce que c’était plus facile et moins douloureux que de se laisser glisser totalement dans la folie. En crise, j’avais besoin de douceur, d’amour, de compréhension, d’une épaule. Après, j’ai eu besoin de quelqu’un qui m’aide à comprendre tout ça, à vivre avec, à comprendre le monde, à retourner vivre dans ce monde que j’avais quitté pour l’autre monde.
J’étais sur l’autre rive, j’avais besoin que des gens me tendent la main depuis l’autre côté. »

rose tigeIvany

Le véritable rétablissement sera le jour où je n'aurai plus besoin de médicament...

« Je crois au rétablissement. Mais je n'y suis pas encore. Pour moi le véritable rétablissement ce sera le jour où je n'aurais plus besoin d'aucun médicament. Je pense que cela est possible. Même si pour le moment mon psychiatre ne se prononce pas en faveur d'un abandon pur et simple de mon traitement. D'autant plus que nous avons décidé ensemble d'augmenter légèrement ma dose car je fais face actuellement à une sorte de passage à vide accompagné d'angoisses. Alors, la fin du traitement ? Pas maintenant. Le rétablissement ? Un jour peut-être. J'ai encore un peu d'espoir. »

Albert

J'ai été aidé par le Club Arhim ...

Liens utiles  shizo oui  schizo jeuns schizo espoir solidarite rehabilitation JDS lilot